A propos

Envie d'en savoir plus sur...

Qui suis-je ? Bien sur, Vision-design n'est qu'un nom même si il possède sa petite histoire, mais derrière ce nom se cache un homme simple, curieux, épicurien, mais aussi convivial et sociable, et doté de valeurs morales solides, mais aussi muni d'un caractère bien trempé.

Né en France, plus précisément à Marseille, et issu d'une famille modeste, mon parcours professionnel a été un peu hétéroclite par le passé. Déjà tout petit, je ne savais quel métier choisir pour l'avenir, mais il était clair que beaucoup de domaines avaient mes faveurs. Scientifique dans l’âme mais résolument rêveur et ayant hâte de flirter avec la vie active, c’est en mécanique que je fis mes premières armes, après avoir réalisé que les études scolaires n'étaient pas « mon truc ».

Sans diplôme, mais autodidacte, accompagné de bonnes aptitudes manuelles et de capacités de réflexion correctes, j'ai ensuite rebondi dans d'autres corps de métiers plus ou moins intéressants, tel que l'électricité bâtiment, la vente, la décoration, l'électronique, le bricolage, la plomberie, l’aquariophilie, et autres joyeusetés.

Ce n'est que plus tard que je découvre l'informatique et que je me passionne pour les aspects créatifs de ce domaine. Je décide donc de tenter ma chance afin de pouvoir vivre de cette passion, et peu de temps après, j’apprends finalement les métiers de « technicien supérieur en communication internet ».

Les cinquante printemps se dessinent aujourd'hui à l'horizon, et cette passion est restée intacte avec le temps, mais le contexte actuel n'est guère favorable aux « séniors » de cette profession. J'en déduis donc que cette expérience ne durera pas indéfiniment, mais j'aurais pris plaisir à la vivre à vos cotés...

Comme évoqué plus haut, j'ai effectué une formation de « T.S.C.I » (technicien supérieur en communication internet), d'une durée de 9 mois, au sein de l'établissement du CADASE à Toulon dans les années 2000/2001. Faisant partie d'un groupe d'une vingtaine de personnes, nous avons eu la chance de pouvoir bénéficier de professeurs exceptionnels, tant pour leurs compétences que pour leur disponibilité et leur patience.

Cette formation m'a permis d'apprendre les joies des langages tels que HTML, JavaScript, avec une pointe de CSS, mais aussi les bases structurées concernant l'utilisation des logiciels Adobe Photoshop et Illustrator, mais aussi Macromedia Fireworks, Dreamweaver et Flash (eh oui, à l'époque, ces licences appartenaient à Macromedia).

Ayant amené avec moi mon ordinateur personnel, je passais le temps qu'il me restait après les cours à mettre en pratique ce que j'avais appris la journée avec mes camarades, à l'exception des soirées pizza & burgers que nous organisions régulièrement en compagnie de l'un de nos professeurs (coucou Bernard ) . L'ambiance était donc très agréable, sans toutefois me distraire de mes objectifs, et le moment venu, la dernière épreuve de ce stage a récompensé mes efforts en gratifiant mon travail de la troisième meilleure note.

Peu de temps après avoir achevé mon stage, j'ai pu faire mes premières armes au sein d'une société établie à l'époque à Nice, et dont le domaine de prédilection concernait généralement l'ésotérisme. Évidemment, il n'était pas question pour moi de faire de la voyance ou lire dans le marc de café (bien que j'ai du certainement à l'époque en boire des dizaines de litres), mais d'intégrer une cellule web à laquelle j'offrais mes maigre compétences pour l'entretien de leurs sites internet.

J'ai ensuite été rapidement mis à contribution pour le développement de jeux payants (tarots et autres jeux de cartes, runes) conçus à l'aide de Flash, et destinés à l'intégration de certaines rubriques des sites. Cette période m'a permis de rapidement progresser car la complexité des demandes de mes employeurs ne cessait de croitre, et le mot d'ordre était

débrouilles toi comme tu veux, il faut que ça fonctionne pour le...

Mon côté autodidacte m'a heureusement toujours permis de surmonter les difficultés, et de fait, d'enrichir mes connaissances. Cela dit, je ne vous cache pas que de longues journées sous pression ont rythmé mon quotidien. J'ai encore en tête une anecdote dans laquelle j'ai été enfermé par mégarde dans les locaux après une longue soirée, et suite au départ discret du personnel de nuit. Je n'ai pu rentrer chez moi qu'après avoir escaladé la façade depuis le troisième étage...

Ayant la chance de vivre dans un petit village, il est agréable de pouvoir profiter des avantages qu'offre ce contexte, comme celui de pouvoir partir en ballade sur les petits chemins qui serpentent le long du Baou, petite montagne qui domine la bourgade du haut des ses 800 mètres.

Fervent adepte de l'enduro, j'aime arpenter les petits chemins alentours en moto avec quelques amis (quand les températures s'y prêtent bien sûr). Ce contact apaisant avec la nature me permet d'oublier le train train quotidien de la vie l'espace de quelques heures, et puis c'est bon pour les biscottos

Sinon, j'apprécie les choses simples, comme une bonne soirée entre amis, un bon restaurant, une séance de cinéma de temps en temps, une petite partie de pétanque au terrain du village, ou encore partir en camping car l'espace de quelques jours dans des endroits aussi sublimes que la vallée des merveilles, les gorges du verdon, et bien d'autres petits coins au charme envoûtant.

Espace employeur

Vous êtes un employeur et souhaitez en savoir plus à mon sujet, faire un point sur mes compétences dans le cadre d'un projet professionnel ou d'une proposition d'emploi ?

Je vous propose de...